top of page

14700 mineurs non accompagnés sont arrivés en France en 2022

Photo d'illustration: InfoMigrants

Dans un sous-sol exigu du centre-ville de Marseille, une cinquantaine de jeunes se serrent et attendent leur tour pour s’entretenir avec les deux bénévoles du Collectif 59 Saint-Just, le 14 décembre 2023, rapporte le quotidien français Ouest-France.


« Ça fait deux jours que je n’ai pas mangé ! », lâche un jeune. « On mange dans les poubelles ! », abonde un autre.


Selon la même source, 14700 mineurs non accompagnés sont arrivés en France en 2022. Certains départements, comme les Bouches-du-Rhône, sont dépassés. Et n’hésitent plus à se mettre hors la loi, faute de soutien de l’État. En attendant, les jeunes dorment dehors.


La plupart ont entre 15 et 17 ans. Des garçons, à 90 %, même s’il y a de plus en plus de filles.


À Marseille, entre 150 et 200 mineurs non accompagnés (MNA) dorment dans la rue, selon les associations. Quand une personne se déclare mineure, le Département, compétent en matière de protection de l’enfance, doit effectuer une mise à l’abri et une évaluation de minorité dans les 5 jours.


En pratique, les délais sont bien plus longs. À Marseille comme ailleurs, les départements sont débordés.


La rédaction

63 vues
bottom of page