top of page

5 ans de prison ferme contre l'opposant politique Rachid Nekkaz


Ce dimanche 3 juillet 2022 a lieu, à la cour d'appel criminelle du Conseil de la magistrature d'Alger, l'audience en appel pour le détenu politique Rachid Nekkaz.


Le jugement rendu contre Rachid Nekkaz par le tribunal correctionnel lors de la première instance était d'un an de prison et d'une amende de 30 000 dinars.


Rachid Nekkaz avait déjà été libéré le 19 février 2021 après la grâce présidentielle délivrée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune à la suite d’une précédente condamnation.


Pour rappel, deux avocats, Me.Yacine Khelifi et Me.Abdelkader Chohra, ainsi que l'opposant politique Rachid Nekkaz et son accompagnateur médical Hamza Djabri ont été incarcérés à la prison de Chlef, située dans le Nord de l’Algérie.


Me.Chohra, Me.Djabri et l'opposant politique Rachid Nekkaz sont en détention provisoire depuis le 14 mai 2022. Me.Khelifi, croupit en prison depuis le 1 juin 2022 pour avoir organisé un rassemblement pacifique devant la prison de Chlef. Un rassemblement déclaré légalement aux pouvoirs publics en vertu de l’article 52 de la Constitution.


La cour d'appel criminelle de la capitale Alger vient de rendre son verdict:


Rachid Nekkaz vient d’être condamné à Cinq ans de prison ferme avec privation de ses droits politiques et civils.



Hakim.A

Paris, 03 Juillet 2022




44 vues

Comments


bottom of page