top of page

Acquittement en faveur de cinq détenus d’opinion poursuivis par l’article 87 bis du code pénal


Le tribunal criminel de Dar El Beïda (Alger) a prononcé hier lundi, 8 novembre, l’acquittement en faveur de cinq détenus d’opinion originaires de Constantine (Nord-Est de l’Algérie), poursuivis pour terrorisme.


Le procureur de la République avait requis la sévère peine de « 20 ans de réclusion criminelle » à l’encontre de chacun de ces militants.


Il s'agit de Walid Mezghiche, Sofiane Dehamchi, Tahar Boutache, Mohamed Cherif Manaa et Lamine Trodi, en détention depuis juin 2021 et poursuivis par l’article 87 bis du code pénal.


Par ailleurs, chacun a été condamné à « une amende de 200 000 dinars » pour le délit d’« outrage à corps constitués », selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).


Quatre ont été libérés à l'exception de Tahar Boutache qui est poursuivi dans une autre affaire.



La Rédaction



14 vues

Comments


bottom of page