top of page

Affaire Djamel Bensmail: peine capitale requise contre plusieurs accusés


Photo de la victime, Djamel Bensmail


Jugées pour l'assassinat le 11 août 2021 du jeune, Djamel Bensmail, accusé à tort de pyromanie en Kabylie, alors ravagée par les feux de forêt, selon des médias locaux, une peine capitale a été requise hier, samedi contre plus de 70 personnes.


Djamel Bensmail, s'était porté volontaire dans le village de Larbaa Nath Irathen à Tizi-Ouzou, en Kabylie, pour aider à éteindre les incendies qui ont fait une centaines de morts en moins d'une semaine, en Août 2021.


Aucun chiffre officiel n'a été communiqué par les autorités du pays sur le nombre exact de victimes de ces incendies.



Des extraits des vidéos diffusées par les accusés sur les réseaux sociaux, montrant des détails du crime, ont été projetés lors du procès qui s'est ouvert mardi. Ces vidéos montrent le lynchage de Djamel Bensmail, brûlé vif et dépouillé de ses objets personnels, notamment son téléphone portable.


Les accusés, qui comparaissaient devant le tribunal de Dar El Beida (Alger), sont poursuivis notamment pour «actes terroristes et subversifs contre l'État et l'unité nationale» et «homicide volontaire avec préméditation», selon l'accusation.




Le procureur a ensuite requis une peine de 10 ans de prison à l'encontre de 25 autres accusés jugés pour des faits délictuels notamment «attroupement armé, outrage à corps constitue et diffusion de photos et vidéos visant à semer le trouble», selon le quotidien arabophone El Khabar.


La Rédaction

24 vues

Commenti


bottom of page