top of page

Algérie: l’avocat Sofiane Ouali relaxé en appel

La cour d'appel de Béjaïa a rendu son verdict ce mardi 30 avril, prononçant la relaxe de Me Sofiane Ouali, avocat et membre du collectif de défense des détenus d'opinion. En première instance, il avait écopé d’une amende de 100 000 dinars.

 

L'avocat était poursuivi pour “atteinte à corps constitué” et “atteinte à un juge”. Lors du procès en première instance le 5 novembre, le parquet avait requis une peine d'un an d'emprisonnement contre lui.

 

L'affaire remonte au mois d'août 2023, lorsque Me Ouali avait dénoncé des “intimidations et des menaces” émises à son encontre par le procureur près le tribunal de Béjaïa, pendant la comparution de l'universitaire Mira Moknache. Cette dernière avait été auditionnée au sujet de sa présence sur les lieux des incendies au village de Toudja l'été dernier et d'une vidéo qu'elle avait postée sur les réseaux sociaux à ce sujet.

 

Ces dénonciations de l'avocat ont vraisemblablement déclenché une série d'événements qui ont conduit à son interrogatoire un mois plus tard.

 

Me Sofiane Ouali a été convoqué le 13 septembre 2023 par la brigade spéciale de la cybercriminalité de wilaya de Béjaïa sur deux affaires liées à son travail d'avocat. Il s'agissait de publications que l'avocat aurait postées sur son compte Facebook, ce qu'il a dénoncé comme étant “une violation du droit à la défense”.


La Rédaction


71 vues

Comments


bottom of page