top of page

Algérie: L’eurodéputée espagnole, Soraya Rodríguez, dénonce les violations des droits de l’homme


L’eurodéputée espagnole, Soraya Rodríguez, a dénoncé les violations des droits de l’homme perpétrées en Algérie, appelant à la révision du partenariat Union européenne-Algérie encadrant les relations entre les deux parties.


« Les droits de l’homme ne peuvent pas être vendus », a tweeté Mme Rodriguez, membre du groupe Renew Europe au Parlement européen.


Selon l’eurodéputée, citant des ONGs internationales, ‘’au moins 266 militants et défenseurs des droits humains liés aux manifestations du Hirak sont toujours détenus en Algérie, pour avoir critiqué les autorités, dénoncé la corruption de l’État ou exprimé leur solidarité avec les détenus".


‘’Ces personnes croupissent dans les prisons algériennes uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression et de réunion’’, a-t-elle fait observer.


Face à cette situation, Mme Rodriguez a lancé une initiative demandant à l’Exécutif européen de « mettre en œuvre la clause relative aux droits de l’homme », contenue dans le partenariat UE-Algérie, en vigueur depuis 2005.



La Rédaction


24 vues

Comentários


bottom of page