top of page

Algérie: La rapporteuse onusienne au procès Chouicha, Loukil et Boudour

Annonce importante dans le cadre de la visite en Algérie de Mary Lawlor, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l'homme : elle assistera demain dimanche au très attendu procès du journaliste Saïd Boudour et des deux militants, Kaddour Chouicha et Jamila Loukil.

 

Accusés de charges liées au terrorisme et à la diffusion de publications nuisibles à l'unité nationale, ils voient leur procès susciter l'intérêt des organisations internationales des droits humains. Celles-ci décrient des accusations « fabriquées de toutes pièces dans le but de réduire au silence l’opposition. »

 

Ainsi, la présence de Mme Lawlor à l'audience sera un signal fort envoyé aux autorités algériennes, rappelant la nécessité de respecter la liberté d'expression.

 

Au cours de sa visite entamée en début de semaine dernière, la rapporteuse s'est déjà rendue jeudi à la prison d’El Harrach à Alger. Elle y a rencontré deux détenus : le lanceur d'alerte anti-corruption Nourredine Tounsi et la militante Kamira Nait Sid.

 

D’après des sources proches du dossier, Mme Lawlor aurait l’intention de s'entretenir avec d’autres prisonniers. Sont évoquées des visites à la prison de Kolea et à Tiaret, pour rencontrer le défenseur des droits humains Ahmed Manseri. 

 

La rapporteuse spéciale conclura sa mission mardi lors d’une conférence de presse. Son rapport détaillé sur le respect des droits humains en Algérie est très attendu.


Sophie K.


147 vues
bottom of page