top of page

Algérie: Trois militants kabyles libérés après réduction de peine

Trois figures de la société civile kabyle, Kara Belkacem, Merzouk Ait Younes et Salim Khacer, ont finalement retrouvé leur liberté ce week-end après plus de 20 mois passés derrière les barreaux. Ils avaient été arrêtés fin février 2022 lors d'une vaste campagne de répression visant la Kabylie. Leur peine a été réduite de 2 ans à 18 mois de prison ferme en appel.


Merzouk Ait Younes, enseignant à la retraite reconverti dans la chanson, ainsi que Kara Belkacem, ancien gestionnaire dévoué au milieu associatif local, avaient été appréhendés à leur domicile respectivement les 25 et 27 février 2022. Tous deux étaient connus pour leur engagement citoyen. Après un passage en garde à vue et devant le procureur de Ouacifs, ils avaient finalement été placés sous mandat de dépôt début mars.


Initialement incarcérés à la prison de Tizi-Ouzou, ils avaient ensuite été transférés à celle de Kolea, dans la wilaya de Tipaza. Le tribunal criminel de Dar El Beidha, à Alger, les avait condamnés en première instance à 2 ans fermes. La cour d'appel a finalement ramené leur peine à 18 mois, dont 6 avec sursis.



SOPHIE K.

66 vues

Comments


bottom of page