top of page

Algérie : Un détenu d'opinion hospitalisé après une grève de la faim

Abdelghani Chenaguer, détenu d'opinion, a été transféré en urgence à l'hôpital Boushaba de Khenchela en raison de la détérioration critique de son état de santé suite à une grève de la faim entamée depuis le 03 juillet 2023.

 

Malgré les supplications de sa famille, il persiste dans son refus de s'alimenter, considérant cette action comme son dernier recours pour proclamer son innocence face à l'accusation unique d' « avoir exercé son droit à la liberté d'expression », indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD)

 

La famille d'Abdelghani Chenaguer exprime une profonde inquiétude et lance un appel d'alerte concernant les risques auxquels le détenu d’opinion est exposé.


Malgré les démarches entreprises auprès du procureur et du juge d'instruction, les doléances de la famille sont restées vaines jusqu'à présent, ajoute la même source.

 

Il est important de rappeler qu'Abdelghani Chenaguer a été condamné en première instance par le tribunal criminel à une peine de cinq ans de prison ferme, faisant de lui un détenu d'opinion.

 

La grève de la faim qu’il a entrepris  vise à attirer l'attention sur son cas et à réaffirmer son droit à la liberté d'expression, qu'il considère comme fondamental.


Pour lui, c'est le seul moyen de plaider son innocence face à une accusation qu'il estime injuste.



Sophie K.

48 vues

Comments


bottom of page