top of page

Algérie: un patrimoine universel méconnu et à l’abandon !

Quelle terre immense et diverse que l’Algérie, ce pays-continent, entouré de cinq nations de l’Afrique du Nord et du Sahel, la Libye, la Tunisie, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Maroc. Elle fait face à l’Europe et abrite en son sein les quatre saisons qui se côtoient chaque jour.


Elle est le gardien du plus vaste désert du monde, le Sahara, où s’étirent deux majestueux Ergs, l’un à l’Est, l’autre à l’Ouest, marquant ses frontières comme des remparts de sable. Les Ergs, ces merveilles de la nature, ces océans de dunes aux reflets changeants, du rouge au jaune ocre, qui dansent sous la caresse des vents.


Non seulement l’Algérie recèle les traces de son Histoire antique, mais elle abrite aussi deux immenses galeries d’art à ciel ouvert, le Tassili Nadjer et le Hoggar, où se révèlent des gravures rupestres vieilles du néolithique, témoins des cultures ancestrales qui ont peint avec finesse les scènes de leur vie. Sur ce sol fertile, de nombreuses civilisations et peuples ont émergé et ont bâti des édifices remarquables, formant un héritage précieux pour l’Algérie et l’Humanité.


Cette évocation sur le patrimoine a été suggérée suite à l’information des représentants des pays arabes qui se sont réunis au Bahreïn les 5 et 6 décembre pour débattre, lors du séminaire international, sur les actions entreprises en matière de la mise en œuvre du plan d’action (2021-2027) du 3e cycle dans leurs pays respectifs, inhérente à l’amélioration de la protection des sites classés sur la liste du patrimoine mondial culturel par l’Unesco, leurs conservations, leurs gestions, le plan de préparation aux situations d’urgence et aux risques des catastrophes, l’amélioration de l’intégration des politiques de développement durable, notamment dans la gestion de ces sites classés par l’Unesco.


Parmi les présents, il y avait l’algérien, le Pr Bouchenaki Mounir, expert de l’Unesco, qui a été directeur de la division du patrimoine culturel, directeur du CPM (Centre du patrimoine mondial), directeur général de l’Iccrom, et qui est responsable du centre pour le patrimoine mondial dans la région arabe, fondé au Bahreïn en 2012.


Dans son livre « Patrimoines mutilés », l’expert algérien, formé en archéologie, réfléchit aux problèmes qui affectent les patrimoines culturels de l’humanité. Le patrimoine culturel a toujours subi les ravages des guerres successives.


Présente aussi à Bahreïn par Mme Chercheli Nabila, directrice au ministère de la Culture et des Arts, l’Algérie possède déjà 7 sites culturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Les dirigeants du pays envisagent de soumettre d’autres sites culturels et monuments historiques à cette distinction. L’Algérie dispose d’une grande richesse dans ce domaine.


Hélas, ces expertises et ces annonces restent lettre morte car notre patrimoine universel, éparpillé sur tout le territoire algérien, est livré à l’oubli. Ainsi, dans la région de Skikda, la végétation a englouti les vestiges historiques.


A Bethioua, l’urbanisation menace de faire disparaître Portus Magnus, ce site romain inestimable. A Oran, le palais du Bey, la Medina musulmane, le quartier espagnol s’écroulent sous les yeux des responsables inertes, qui ne cessent de promettre des études pour la restauration qui n’aboutissent jamais.


Par ailleurs, le Tassili Nadjer et le Hoggar sont reconnus patrimoine universel par l’UNESCO, mais cette richesse reste méconnue faute d’études historiques et archéologiques suffisantes. Le visiteur, qu’il soit national ou étranger, est frustré en parcourant ces régions, car il ne trouve aucune publication à se mettre sous la dent, hormis quelques-unes éditées en Europe mais introuvables en Algérie pour le néophyte.


L’Algérie, ce vaste pays chargé d’Histoire et de patrimoine, souffre d’un manque flagrant de volonté politique et de cadres compétents dans le domaine pour restaurer ces joyaux au profit des algériens et des touristes, avec des retombées touristiques et économiques.


Yacine M

24 vues
bottom of page