top of page

Après plusieurs jours sans nouvelles, Salim Bounatero réapparait au tribunal de Béjaïa

Après plusieurs jours sans nouvelles, Salim Bounatero réapparait au tribunal de Béjaïa
Abdeslam Salim Bounatero, militant du Hirak à Béjaia

Après plusieurs jours sans nouvelles, Abdeslam Salim Bounatero, militant de 26 ans du Hirak, a réapparu ce mardi au tribunal de Béjaïa où il a été présenté en comparution immédiate.


À l'issue de l'audience, le juge a décidé de le placer sous contrôle judiciaire, ce qui lui permet d'être libéré dans l'attente de son procès, renvoyé à une date ultérieure. C'est ce qu'a indiqué son avocat Me Mourad Zenati à la sortie du tribunal.


L'arrestation arbitraire de ce militant de 26 ans avait créé une vive émotion la semaine dernière. Interpellé devant son domicile à Béjaïa par des agents en civil, il avait été contraint de monter dans un véhicule immatriculé à Alger avant de disparaître mystérieusement. Inquiets de ne pas le voir rentrer, ses proches avaient immédiatement alerté les autorités, en vain.


Connu pour son engagement pacifique au sein du Hirak de Béjaïa, Abdeslam Salim Bounatero a déjà été emprisonné et condamné pour son militantisme en faveur de la démocratie. Son entourage craignait qu'il n'ait une nouvelle fois été victime de la répression frappant les voix dissidentes dans le pays.


Sa réapparition au tribunalest donc un soulagementpour ses prochesnotamment et les défenseurs des droits humains même si les conditions de sa détention demeurent troubles. L'arbitraire dont il a été victime souligne une nouvelle fois le climat de répression entourant le Hirak.



Sophie K.


111 vues

Comments


bottom of page