top of page

Auditionné à Constantine, son affaire au niveau d’Annaba reportée pour le 25 juin

Le journaliste, Mustapha Benjama a été auditionné hier dans le fond par le juge d'instruction du pôle spécialisé près du tribunal de Constantine, sur les deux dossiers, celui qui est lié à l'affaire Amira Bouraoui et celui en relation avec le détenu d'opinion, le chercheur Raouf Farah, indique le CNLD.


Par ailleurs, son procès en opposition à sa condamnation par contumace au niveau du tribunal d'Annaba est reporté pour le 25 juin 2023, affirme la même source.


Pour rappel, détenu d'opinion, le journaliste Mustapha Benjama, a été convoqué le même jour à son procès, au tribunal d'Annaba, et il est au même temps appelé à répondre dans le fond au juge d'instruction près du tribunal de Constantine concernant les deux dossiers distincts pour lesquels il est poursuivi et placé sous mandat de dépôt à la prison de Constantine.


Le procès au tribunal d'Annaba et l'audition au tribunal de Constantine ont été programmés pour la journée du 11 juin 2023.


Le procès en opposition à une condamnation par contumace du détenu d'opinion, le journaliste Mustapha Benjama, en détention pour deux autres dossiers, a été reporté pour le 11 juin 2023, devant la section correctionnelle près du tribunal d'Annaba.


En détention depuis le 19 février 2023 à la prison de Constantine dans l'affaire dite "Amira Bouraoui", Mustapha Bendjama a été condamné par contumace en Décembre 2021 dans l'affaire qui l'oppose au Wali d'Annaba à cause d'une vidéo et un article de presse publié dans Le Provincial sur la tenue sans autorisation d'un mariage pendant la période du confinement liée au COVID 19.


Mustapha Benjama a été condamné par contumace en décembre 2021 à un an de prison ferme et à 200 000 dinars de dédommagement au Wali pour "diffamation".


Son avocat a fait opposition à ce jugement après que Mustapha a été notifié pendant sa détention préventive à la prison de Boussouf à Constantine.


La rédaction

13 vues
bottom of page