top of page

Béjaïa: Interdiction d'un recueillement sur les tombes des victimes du printemps noir


Cimetière des martyrs d'Akbou le 18 juin 2022. Photo : LADDH

Algérie, 18 juin 2022


Des familles des Martyrs du printemps Noir ont été empêchées aujourd'hui, samedi 18 juin, de se recueillir sur les tombes des victimes au "cimetière des Martyrs" à l'occasion du 21e anniversaire du printemps noir, indique la Ligue Algérienne pour la défense des droits de l'Homme dans un communiqué. "Dès le matin, le cimetière est encerclé par les forces de police, la porte du cimetière est fermée a chaînes avec cadenas, les familles des Martyrs en présence de quelques citoyens une dizaine en tout venus se recueillir et déposer une gerbe de fleurs ont été empêchées d'accéder aux cimetière où se reposent leurs enfants, les policiers déclarent que le recueillement est interdit et qu'ils ont reçus des instructions ferme", indique la LADDH. La LADDH a précisé que les familles ont rebroussé chemin et aucun incident n'a été signalé sur les lieux. qualifié cet acte d "interdiction de trop, choquante et injustifiée , une première depuis 2001, marque un précédent grave, c'est un nouveau pas qui est franchi dans cette escalade de la répression."


Rédaction


50 vues

Comments


bottom of page