top of page

Cisjordanie: RSF dénonce « la détention illégale de 14 journalistes » par Israël

La situation des reporters palestiniens ne cesse de se dégrader en Cisjordanie sous occupation israélienne.

 

Dans un récent communiqué, Reporters sans frontières (RSF) tire la sonnette d'alarme et fustige la «répression accrue» menée par Tsahal à l'encontre des journalistes locaux.

 

«Au moins 14 journalistes palestiniens» ont été arrêtés par les forces israéliennes depuis le 15 octobre selon RSF. La plupart ont été appréhendés «à leur domicile et lors de raids ciblés» pour avoir simplement couvert l' «extension du conflit à Gaza» en Cisjordanie.

 

Parmi les reporters emprisonnés figure Moaz Amarna, «photojournaliste du site d’information J-Media » incarcéré le 16 octobre à la suite d'un coup de fil de soldats à leur supérieur. Jeté dans une cellule de la prison de Megiddo, il a écopé de 6 mois de détention administrative lors d'un simulacre de procès pour «incitation à la violence».

 

RSF rapporte également le cas de Thaer Ziyad Al-Fakhouri, directeur de presse «interpellé à son domicile » en pleine nuit devant sa famille par des militaires israéliens. Ces derniers l'ont emmené de force, «menotté et les yeux bandés».

 

De tels agissements sont vécus comme une entrave intolérable par RSF.


L'ONG appelle à la «libération immédiate et inconditionnelle» des 14 journalistes captifs.


Elle dénonce fermement  «la multiplication des arrestations abusives» ainsi que «les pressions et les menaces qui entravent le travail des journalistes couvrant le débordement de la guerre à Gaza ».



La Rédaction


28 vues

Comments


bottom of page