top of page

Critiques acerbes des défenseurs des droits sur l’accord migratoire Rwanda-Londres

L’adoption par la chambre des Communes du projet de loi controversé du gouvernement britannique, visant à expédier les demandeurs d’asile vers le Rwanda, a provoqué l’ire des associations de défense des droits de l'homme. Ces organisations, qui décriaient déjà vertement le texte, ont redoublé leurs critiques après le vote de mercredi soir.


Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) avait préalablement qualifié la dernière mouture du projet de « non compatible » avec le droit international. 


Mercredi, l’agence onusienne a exprimé sa « déception », et a appelé de ses vœux un retrait du projet controversé, jugeant qu’il conduisait de fait le Royaume-Uni à se «soustraire à ses responsabilités» et à «sous-traiter» le traitement des demandes d’asile au Rwanda.

 

Malgré ces critiques cinglantes de la part du HCR, le gouvernement britannique semble bien décidé à concrétiser son projet honni par les associations humanitaires. L’approbation du texte par les Communes constitue une étape décisive vers sa mise en œuvre.



La Rédaction/ Agences


15 vues
bottom of page