top of page

Dans le cadre du plan de retrait de la Mission de l’ONU au Mali: "Radio Mikado" a cessé d’émettre


Radio Mikado a cessé d’émettre depuis jeudi 30 novembre. Sa clôture s'inscrit dans le cadre du plan de retrait de la Mission de l’ONU au Mali, la MINUSMA, qui s’achèvera le 31 décembre. 


Au cours de ces huit années d'existence, les voix de Mikado ont marqué le paysage radiophonique malien en informant le public, en sensibilisant aux défis de la paix et en promouvant la cohésion sociale dans une bonne humeur contagieuse. 


« On ne peut qu'être triste de voir que Mikado doit fermer ses portes, mais c'est le sort des missions de maintien de la paix », a réagi le Chef de la MINUSMA El-Ghassim Wane dans un dernier entretien à Mikado. « Quand elles n'existent plus, les outils de communication qui les accompagnent doivent également être fermés ». 


Rendant hommage aux voix de la station, M. Wane a fait part de sa tristesse, mais aussi de sa reconnaissance et de sa gratitude vis-à-vis de tous les collègues de Radio Mikado.


« Sans discontinuer au cours de ces dernières années, ils ont mené un travail remarquable, et également un sentiment de gratitude à tous les auditeurs, toutes les auditrices qui ont fait confiance à Mikado, à son professionnalisme, et dont l'écoute permanente, évidemment, était la preuve la plus éclatante de la crédibilité et de l'objectivité du travail accompli par le personnel de Mikado », a-t-il souligné. 


Humilité et objectivité

Dans le contexte africain, les radios jouent un rôle « extrêmement important, peut-être même plus en Afrique qu'ailleurs », pour pouvoir amplifier et mieux faire connaître ce que fait l’ONU, a poursuivi le chef de la Mission. « Mais en le faisant avec humilité et objectivité, en parlant de ce que nous réalisons, mais aussi des insuffisances de notre action. Je pense que c'est cela qui fondait la crédibilité de Mikado », a commenté M. Wane. 


Sur le processus de paix, « Mikado a joué un rôle d'accompagnement important, en expliquant l'Accord de paix, car il n'était pas acquis que tout le monde avait bien compris le sens de l'accord signé à l'issue du processus d'Alger. Tout le travail qui a été fait pour sensibiliser les gens aux défis de la cohésion sociale, et à un certain nombre d'émissions spécifiques de Mikado, visait précisément à réaliser cela », a souligné le chef de la MINUSMA. 


Le Commandant de la Force de la MINUSMA et général de division Mamadou Gaye et la Cheffe de la Police des Nations Unies (UNPOL) au sein de la mission et générale de division Patricia Boughani ont aussi chacun accordé un entretien à Mikado FM dans les heures précédant la fin des émissions. Des entretiens en forme de bilan, où le général Gaye a parlé du « rôle crucial dans la stabilisation du Mali en contribuant, d'une part, à la réduction des conflits armés et des violences » et où la générale Boughani a entre autres souligné que « la présence continue des Nations Unies avait permis de rassurer la population et de lui faciliter sa vie quotidienne ».


Dix ans après son déploiement, le Conseil de sécurité des Nations Unies, par sa résolution 2690 du 30 juin 2023, a mis fin au mandat de la MINUSMA en demandant le retrait « organisé et en toute sécurité » des 13.289 militaires et 1.920 policiers autorisés au Mali, « en étroite consultation avec le gouvernement de transition et en coordination avec les pays fournisseurs de contingents ». 


La décision a fait suite à la demande de retrait formulée par les autorités maliennes de transition le 16 juin 2023. Dans sa résolution, le Conseil a noté que l’Accord pour la paix et la réconciliation était essentiel à une paix durable et que la situation au Mali continuait de menacer la paix internationale.


Déjà opérationnelle depuis plusieurs semaines à Tombouctou, Gao et Mopti, MIKADO FM est officiellement lancée le 16 juin 2015 à Bamako sur 106.6 FM.

 

MIKADO FM est une station appelée à diffuser ses programmes sur une vaste partie du territoire malien, dans le but d’accompagner les efforts maliens à établir une paix et une réconciliation nationale durables.

 

MIKADO FM répond à une demande exprimée à la fois par le Conseil de sécurité des Nations Unies, du Gouvernement du Mali, la société civile et la population malienne, visant à renforcer les efforts de communications de la MINUSMA.

 

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, M.Mongi Hamdi a procédé le 16 juin 2015 au lancement de la radio en présence de nombreux invités.


La rédaction

7 vues
bottom of page