top of page

Des journalistes et intellectuels appellent Tebboune à gracier Ihsane El Kadi

Dans une lettre ouverte adressée au président Abdelmadjid Tebboune, un collectif de « journalistes, artistes et intellectuels algériens » demande la grâce et la libération du journaliste Ihsane El Kadi, actuellement emprisonné.


« Nous vous appelons à user de vos prérogatives pour lui accorder la grâce présidentielle et lui rendre sa liberté », écrivent les signataires, estimant que sa détention « pèse sur l'image de l'Algérie ». Ils soulignent notamment que « les voies de recours judiciaires étant désormais épuisées, vous êtes le seul à pouvoir mettre fin à cette pénible et douloureuse situation ».


Fils du moudjahid Bechir El Kadi, Ihsane El Kadi est « une figure de proue dans la profession » selon les signataires, qui saluent son « professionnalisme » et son « engagement » pour l'Algérie malgré « les conditions difficiles ».


Sa condamnation et détention ont pourtant « provoqué un grand abattement chez beaucoup d'Algériens » attacheés aux libertés fondamentales. D'où cet appel solennel au chef de l'État algérien, « seul à même d'user de ses pouvoirs constitutionnels » pour libérer le journaliste ainsi que «d'autres détenus d'opinion ».


« Une telle grâce de votre part serait un signal fort pour la justice et la liberté », concluent les signataires, dans l'espoir d'être entendus.


SOPHIE K.

48 vues
bottom of page