top of page

Droits de l'Homme: journées de solidarité du Parlement européen avec le peuple iranien


Hier, 25 avril et dans le cadre des journées de solidarité du Parlement européen avec le peuple iranien, la sous-commission des droits de l'homme, conjointement avec la commission des affaires étrangères et en association avec la délégation pour les relations avec l'Iran, tient un échange de vues sur "Comment soutenir les droits de l'homme, la liberté et la démocratie en Iran". L'objectif est d'explorer avec un large éventail d'invités iraniens, les moyens de soutenir les droits de l'homme, les femmes et la société civile en Iran, et de réfléchir sur les défis et les perspectives du mouvement démocratique iranien.


Un nouveau rapport annuel sur la peine de mort en Iran a été dévoilé le 13 avril 2023. Avec 582 prisonniers condamnés à la peine capitale en 2022, l'Iran voit son nombre de personnes exécutées augmenter pour la troisième année consécutive.


En l'espace d'un an, le nombre d'exécutions a augmenté de 75% en Iran. C'est ce que révèle le 15e rapport annuel sur la peine de mort en Iran, réalisé conjointement par les ONG Ensemble contre la peine de mort (ECPM) et Iran Human Rights (IHR).


Le rapport d'une centaine de pages précise que seules 71 des 582 exécutions, soit 12% seulement, ont été annoncées par des sources officielles.


Une année marquée par le mouvement de contestation après la mort de Mahsa Amini.... Et par la répression:


« La situation dans le pays demeure ainsi préoccupante, la peine de mort étant, une fois de plus, utilisée comme un ultime outil d’intimidation et d’oppression par le régime iranien dans le but de maintenir la stabilité de son pouvoir », rappellent "Ensemble contre la peine de mort" et "Iran Human Rights" dans un communiqué.


Le 27 février dernier, le Conseil des droits de l’homme avait poursuivi, son débat de haut niveau en entendant les déclarations de près d’une trentaine de hauts dignitaires.


Outre la situation en Ukraine, qu’ont évoquée la plupart des intervenants, ont également été maintes fois évoquées les situations en Iran et en Afghanistan.


En soutien au peuple Iranien et à l’occasion du nouvel an iranien, l’association Iran Ham Ava était présente, le 13 mars dernier au Parlement européen à Strasbourg. L’Union européenne a agi en allongeant la liste des personnalités et des organismes iraniens sous sanctions.


La rédaction

5 vues

Comments


bottom of page