top of page

Feux de forêts: selon le RCD « le pouvoir vient de montrer toute sa faillite »

Le président du parti d'opposition RCD, déplore ce qu'il appelle "Un pays en feux et en face que des mensonges et de la fuite en avant."


Dans un communiqué rendu public, Atmane Mazouz, le président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie, a dénoncé "les mensonges" des autorités Algériennes qui ont choisi "la fuite en avant".



« Des centaines d'incendies, des pertes en vies humaines et des scènes apocalyptiques dans plusieurs endroits du pays, plus particulièrement dans la wilaya de Béjaïa qui vient d'enregistrer une dizaine de morts durant ces dernières 24 heures et plusieurs autres blessés.», écrit le président du RCD.


Et de poursuivre, « Les citoyens sont livrés à eux-mêmes face à un manque flagrant de moyens pour venir à bout des incendies ravageurs.»


Atmane Mazouz rappelle par la même occasion, qu'Il y a deux ans, des promesses de dotation du pays de moyens conséquents, notamment par l'acquisition de Canadairs ont été faites par les plus hautes autorités du pays, « mais rien n'est tenu, rien n'est fait et rien de rien dans cette gouvernance hors du temps et en déphasage total avec les normes internationales de gestion des catastrophes et d'organisation des secours en période de dangers.»


Face à l'absence de réactivité des autorités, c'est grâce à la mobilisation, au courage et à l'héroïsme des populations, malgré les moyens dérisoires, que les secours s'organisent.


« Encore une fois, le pouvoir vient de montrer toute sa faillite, car un plan ORSEC aurait permis d'anticiper et remédier aux urgences.», affirme le président du RCD.


Devant la répétition de telles tragédies, le RCD rappelle la totale responsabilité du pouvoir. Il appelle à la mobilisation et l'entraide citoyennes et s'incline devant la mémoire des victimes.





La rédaction

11 vues

Comments


bottom of page