top of page

France: 108 policiers et gendarmes blessés et 291 personnes interpellées

Le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin a annoncé lundi 1er mai que 108 policiers et gendarmes ont été blessés, dans toute la France, lors de la 13e journée de mobilisation contre la réforme des retraites.



Plusieurs manifestations ont rapidement été le théâtre de heurts et de dégradations ce lundi 1Er mai, lors de la journée internationale des travailleurs, en pleine contestation autour de la réforme des retraites.


Le ministre de l'Intérieur a dressé vers 19h30 un bilan provisoire de 291 interpellations dans tout le pays.


Gérald Darmanin a condamné les violences commises à l'encontre des forces de l'ordre par des "casseurs extrêmement violents venus avec un objectif : tuer du flic".


Dans la soirée, la préfecture de police de Paris a fait état en soirée de 111 interpellations et 25 blessés parmi les forces de l'ordre, dont 24 transportés à l'hôpital.


La Première ministre, Elisabeth Borne, a réagi aux heurts observés en marge des cortèges du 1er-Mai en évoquant "des scènes de violence inacceptables".



Quelques 2,3 millions de personnes ont manifesté ce lundi, 1Er mai, à travers le pays, selon la CGT. Ils étaient 782 000, selon le ministère de l'Intérieur.


A Paris, le syndicat a dénombré environ 550 000 manifestants, la préfecture de police en recensant 112 000.


Si elle était loin des niveaux record de la fin janvier, lorsque près de 1,3 million de personnes avaient défilé selon le ministère de l'Intérieur, la mobilisation lors de cette première fête du Travail unitaire depuis 2009 est restée forte après 12 journées de défilés.


5 000 policiers étaient mobilisés à Paris, et 12 000 sur l'ensemble du territoire.


Nouveauté sur cette journée de mobilisation, les forces de l'ordre pouvaient utiliser des drones pour encadrer les manifestations. 



La rédaction



5 vues

Comments


bottom of page