top of page

Haïti: RSF extrêmement préoccupée par l’intensification des violences contre la presse



Les journalistes Tayson Latigue et Frantzsen Charles ont été lâchement assassinés à Port-au-Prince, le 11 septembre dernier.


Le bilan est dramatique, quatre journalistes ont désormais trouvé la mort dans l'exercice de leur métier en 2022 dans le pays.


Combien faudra-t-il encore d'assassinats pour que les autorités nationales agissent ?


Les deux journalistes s’étaient rendus dans un quartier violent et défavorisé de la capitale afin de réaliser un reportage sur l’insécurité qui sévit dans la région. Incapables de pouvoir s’échapper de l’embuscade qui leur avait été tendue, ils ont payé de leur vie leur travail d’information.


L'organisation non-gouvernementale RSF est choquée et extrêmement préoccupée par l’intensification des violences contre la presse en Haïti. "Les responsables de cette lâche exécution doivent être au plus vite identifiés et traduits en justice. L'impunité quasi-totale des assassinats et disparitions de journalistes en Haïti doit impérativement cesser." , précise l'organisation.



La Rédaction


2 vues

Comments


bottom of page