top of page

Israël accusé de tuer de plus en plus d'enfants palestiniens en Cisjordanie

L'organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport accablant sur la mort d'enfants palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie.

 

Selon HRW, « l'année dernière, en 2022, a été la plus sanglante pour les enfants palestiniens en Cisjordanie depuis 15 ans, et l'année 2023 suit une trajectoire similaire, voire pourrait surpasser les chiffres de 2022 ».

 

Les forces israéliennes ont été mises en cause pour avoir tué « au moins 34 enfants palestiniens en Cisjordanie (depuis le début de cette année) jusqu'au 22 août courant », ajoute l’ONG.

 

Bill Van Esveld, directeur adjoint de HRW, déclare que « les forces israéliennes tuent de plus en plus d'enfants palestiniens vivant sous occupation ». Il appelle les alliés d'Israël, notamment les États-Unis, à « exercer des pressions pour que cela cesse.» 

 

HRW a enquêté sur quatre cas récents où des enfants ont été tués, et accuse l'armée israélienne d'utiliser une force meurtrière « illégale et disproportionnée ».


L'organisation dénonce l'impunité des forces israéliennes et l'absence de mesures sérieuses pour demander des comptes aux responsables.

 

Le rapport contient cinq recommandations, dont l'interdiction de l'utilisation délibérée de la force létale, sauf en cas de menace imminente de mort. HRW demande aussi au procureur de la CPI d'accélérer ses enquêtes sur les crimes contre des enfants palestiniens.

 

Enfin, l'organisation exhorte les alliés d'Israël, comme les États-Unis, à conditionner leur aide militaire au respect des droits humains et à cesser de financer les exactions contre les enfants palestiniens.


Ce rapport accablant jette une nouvelle lumière sur le sort tragique des enfants palestiniens sous occupation israélienne.


La Rédaction

52 vues

Comments


bottom of page