top of page

L'Algérie décide de suspendre les laissez-passer consulaires français


Après avoir rappelé son ambassadeur à Paris le mois dernier, Alger refuse désormais de délivrer les laissez-passer consulaires, documents indispensables pour permettre le retour des algériens expulsés de France.


En effet, selon une information rapportée par le site spécialisé Africa intelligence, le mardi 28 février, Alger aurait décidé de suspendre la délivrance des laissez-passer consulaires en France. Une information confirmée par la suite, par Europe1, qui cite une source à l’Élysée.


Concrètement, cela signifie que l’Algérie ne reprend désormais plus aucun de ses ressortissants expulsés par la France. Une décision qu’Alger ne rend pas officielle mais qui est constatée place Beauvau. "Une source à l’Élysée confirme d’ailleurs la tension extrême entre les deux pays", indique Europe1.


Cette crise intervient par ailleurs en pleine guerre en Ukraine, alors qu’Alger ne cache pas sa proximité avec Moscou. Lundi, les autorités algériennes et russes ont annoncé le renforcement de leur coopération militaire.


Les relations privilégiées entre Alger et Moscou ont été renforcées par la visite du secrétaire du Conseil de sécurité russe en Algérie en février 2023. Cette visite a également été l'occasion pour le président algérien Abdelmadjid Tebboune de rencontrer M. Patrouchev et de discuter du renforcement des relations bilatérales, particulièrement dans le domaine de la coopération militaire.


La rédaction







18 vues

Commentaires


bottom of page