top of page

La Palestine obtient des droits accrus à l'OMS

Les pays membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont décidé vendredi d'accorder des droits supplémentaires à l'État de Palestine, suivant une décision similaire prise en mai par l'Assemblée générale des Nations unies.


Lors de l'Assemblée mondiale de la santé, l'organe décisionnel suprême de l'OMS, les membres ont massivement soutenu un projet de résolution visant à aligner la participation de la Palestine à l'OMS sur sa participation à l'ONU. Sur les 177 pays disposant du droit de vote, 101 ont voté en faveur du texte, et cinq s'y sont opposés, le résultat étant longuement applaudi.


 La résolution, présentée par un groupe de pays arabes et musulmans ainsi que la Chine, le Nicaragua et le Venezuela, prévoit que la Palestine, déjà observateur à l'OMS, bénéficie pratiquement des mêmes droits que s'il était membre à part entière.


 Ce vote fait suite à une décision similaire de l'ONU en mai, où une écrasante majorité de membres de l'Assemblée générale ont accordé davantage de droits à la Palestine au sein de l'ONU, après que sa demande d'adhésion complète a été bloquée par les États-Unis au Conseil de sécurité.


 La résolution adoptée vendredi accorde à la Palestine, entre autres, "le droit de siéger parmi les États membres, le droit de soumettre des propositions et des amendements, et le droit d'être élue au bureau de la plénière et des commissions principales de l'Assemblée de la Santé".

 

Rédaction

47 vues

Comments


bottom of page