top of page

Lanceur d’alerte anti-corruption: Noureddine Tounsi enfin libéré

La chambre criminelle près la Cour d'Alger a rendu un verdict ce mercredi dans l'affaire impliquant Noureddine Tounsi, connu comme lanceur d'alerte sur des faits de corruption.

 

La Cour a prononcé un non-lieu à l'encontre de Noureddine Tounsi. La raison invoquée est qu'il avait déjà été jugé et condamné à une peine d'un an de prison ferme par le tribunal d'Oran pour les mêmes faits, dans l’affaire “dite d’Algérie Part”.

 

La justice algéroise a donc estimé cette semaine qu'elle ne pouvait le rejuger pour les mêmes faits. Cette décision de non-lieu, fondée sur le principe de non bis in idem qui interdit les doubles poursuites pour les mêmes faits, va permettre la libération de Noureddine Tounsi de la prison d'El Harrach où il purgeait sa peine.


Devenu une figure des lanceurs d'alerte algériens après ses révélations fracassantes sur des faits de corruption, Tounsi avait été condamné l'an dernier à 1 an de prison ferme par le tribunal d'Oran dans ce dossier sensible.

 


Sophie K.

93 vues

Comments


bottom of page