top of page

Le Comité actif des enseignants du Liban apporte son soutien à la syndicaliste Yamina Maghraoui

Yamina MAGHRAOUI, après avoir été arrêtée et soumise à un interrogatoire de plus de six heures par les forces de l’ordre, doit se présenter de nouveau aujourd’hui lundi à 10 heures devant la section de cybercriminalité de la wilaya de Chlef. Les motifs de cette convocation restent inconnus de tous.


Yamina est une pionnière du syndicalisme féminin en Algérie et dans le monde arabe. C’est une femme courageuse, tenace, engagée et que nul pouvoir autoritaire ne peut briser. Actuellement, elle est élue dans le syndicat SNAPAP et aussi dans la CGATA.


Dans un communiqué rendu public, le Comité actif des enseignants contractuels de l'enseignement public au Liban exprime sa solidarité à la militante et syndicaliste algérienne, Yamina Maghraoui.


« Nous, le Comité actif des enseignants contractuels de l’enseignement public au Liban, exprimons notre solidarité et notre soutien à Yamina Maghraoui, une militante syndicale indépendante, leader du syndicat SNAPAP et présidente de la Confédération des syndicats du Liban. Algérie (CGATA). Elle est la première femme à être élue à la tête de la confédération, ce qui témoigne de l’avancement du mouvement syndical, en particulier pour les femmes en Algérie.»



« Notre présidente, le Dr Nisreen Shaheen, et le Comité actif indépendant au Liban soutiennent pleinement Yamina, qui a été convoquée par la police algérienne pour enquête le 13 novembre 2023 à 10 heures dans la wilaya de Chlef.», indique le communiqué.


Et de poursuivre, « Nous considérons la convocation de Yamina comme une menace et une atteinte aux libertés et au travail syndical libre. Elle a été arrêtée sans inculpation pendant 6 heures et relâchée, et maintenant elle est convoquée au Bureau des crimes liés aux médias et aux technologies de la communication ».


Le Comité actif des enseignants contractuels de l'enseignement public au Liban, réaffirme sa solidarité à Yamina Maghraoui et tous les syndicalistes indépendants: « Malgré les intimidations, nous, du Liban, pays des libertés, réaffirmons notre solidarité totale avec Yamina Maghraoui et tous les syndicalistes indépendants qui sont victimes de pratiques répressives et d’intimidation.»


Selon la même source, « La présidente du comité actif a rencontré Yamina il y a environ un mois à Genève et a été impressionnée par sa détermination et sa défense vigoureuse des droits de ses travailleurs et de son peuple. C’est un témoignage honteux pour une syndicaliste avec une longue histoire de lutte dans les couloirs des syndicats arabes indépendants.»


« Nous célébrons la voix des travailleurs, la voix des défenseurs des droits des peuples, et les voix qui chantent pour les peuples opprimés.» conclut le communiqué signé à Beyrouth, le 11 novembre 2023 Comité actif.



Yacine M

21 vues

Comments


bottom of page