top of page

Le suspens algérien : Quand la réunion du Haut Conseil de sécurité devient un mystère Hollywoodien

Aujourd'hui, les nouvelles du jour nous réservent un suspens digne d'un épisode de série télé : "Le Président de la République prend le volant de la réunion du Haut Conseil de Sécurité". Le thème ? "Réunion officielle pour débattre de la situation générale du pays …. Peut-être". En prime, l'APS nous gratifie d'un extrait du communiqué présidentiel.



Mais voilà que notre intrépide lecteur, soucieux du sort de la nation, se rue sur le site de la présidence, espérant une avalanche d'infos capitales. Et là, surprise ! Une seule petite phrase cryptique annonce la réunion du conseil de sécurité.


À ce stade, on se demande si l'Algérie est devenue le décor d'un thriller politique, ou si le Président et son équipe organisent des réunions secrètes façon club de lecture (peut-être pour discuter de la dernière énigme de Kamel DAOUD ?).


Tout bien réfléchi, pas de menaces à l'horizon, ni pour la sécurité du pays, ni pour celle des citoyens. Alors, pourquoi ce communiqué ? Pourquoi ce suspense ? On dirait bien que même les communicants de la présidence se sont pris pour les scénaristes de la prochaine superproduction hollywoodienne !


Eh bien, certains oiseaux de mauvais augure pourraient prétendre que cette réunion a pour sujet le refus catégorique des BRICS d'inviter l'Algérie à leur club très fermé. Et, tenez-vous bien, cette histoire aurait apparemment mis le haut conseil de sécurité lui-même dans un sacré pétrin !


Vous voyez, chers amis, rassurez-vous, le peuple peut continuer à siroter son thé à la menthe en toute tranquillité.


Il semblerait que ce conflit algéro-algérien se joue plus comme une querelle de cour de récréation entre les grands de ce pays. Peut-être qu'ils se chamaillent pour savoir qui apporte les meilleures pâtisseries à leurs réunions ? .


Qui sait, peut-être que le sort de la nation est décidé par un concours de pâtisseries internationales !



27 vues

Comments


bottom of page