top of page

Membre fondateur et vice-président de Riposte internationale,Khaled Khmira aurait été assassiné


L’activiste originaire de Tatatouine (Tunisie) Khaled Khmira a été découvert mort chez lui, samedi 25 juin 2022, à Paris.


Membre fondateur et vice-président de Riposte internationale, figure emblématique de la gauche tunisienne et du combat Amazigh en Afrique du Nord, militant des droits de l’Homme, Khaled Khmira avait 56 ans.


Son ami, l’écrivain Nizar Jlidi résident en France apporte des précisons sur les circonstances du décès, et ce, sur la bases des premiers éléments de l’enquête.


D'après les premiers éléments de l'enquête, il aurait été tué à l'arme blanche par son propre neveu.


Selon les informations obtenues sur ce crime, la victime a été retrouvée morte à son domicile, et un message audio enregistré par le tueur avant qu’il ne se suicide a été retrouvé sur les lieux du crime.


Dans le contenu du sonore, le criminel indique avoir tué son oncle avant de se suicider.


Dans une vidéo partagée sur sa page Facebook, Nizar Jlidi évoque « un meurtre » et indique que Khaled Khmira aurait été mortellement poignardé à l'arme blanche par son neveu, qui se serait ensuite donné la mort.


Ce dernier venait d’arriver illégalement à Paris, il y a 3 semaines et a été pris en charge par son oncle maternel Khaled Khmira, ajoute la même source.


Le clandestin tunisien aurait donc assassiné son oncle !!




Lila MOKRI


74 vues

Kommentarer


bottom of page