top of page

Nouvelle hécatombe en Méditerranée: 10 migrants morts noyés dans les cales d'un canot

Une nouvelle tragédie s'est produite en Méditerranée ce lundi 17 juin. Le voilier humanitaire Nadir, appartenant à l'ONG allemande ResQship, a retrouvé les corps sans vie de 10 migrants coincés dans la cale inondée d'un canot en bois. 

 

Les faits se sont déroulés tôt ce matin, au large des côtes libyennes. Selon les informations recueillies, le canot surchargé avec 61 personnes à bord, avait quitté la ville libyenne de Zouara. A son arrivée sur les lieux, l'équipe de ResQship a d'abord secouru 51 rescapés se trouvant sur le pont supérieur, majoritairement des Bangladais. 

 

C'est en inspectant la cale que les sauveteurs ont fait la macabre découverte des 10 corps d'hommes, noyés dans un mélange d'eau et d'essence. Deux autres migrants ont été retrouvés inconscients mais en vie. L'un d'eux a pu être extrait sans encombre tandis que les sauveteurs ont dû casser une partie du pont pour atteindre le second.

 

D'après ResQship, les 10 victimes sont mortes par intoxication aux émanations du moteur du canot qui s'est retrouvé inondé. Les 51 rescapés ont été transférés quelques heures plus tard sur un navire des garde-côtes italiens, de même que les deux survivants inconscients.

 

Faute d'équipement pour conserver les corps à bord, le Nadir a dû remorquer le canot avec les 10 victimes jusqu'à Lampedusa, où il est attendu dans la nuit. Une nouvelle illustration tragique des risques mortels pris par les migrants tentant la traversée de la Méditerranée.

 

Ce naufrage intervient quelques jours seulement après que le navire Geo Barents de Médecins Sans Frontières a récupéré 11 autres corps sans vie au large de la Libye. Le mois dernier, l'ONG SOS Humanity avait aussi retrouvé le corps d'un bébé de 6 mois dans une embarcation à la dérive.


Sophie K.

27 vues

Comments


bottom of page