top of page

Oulahlou et Nadia Matoub cités dans le dossier accusant Mira Moknache d'"appartenance au MAK"


Hier, Vendredi 13 janvier, la militante et enseignante universitaire Mira Moknache, a révélé à travers sa page Facebook, que l'artiste d'expression Kabykle, Oulahlou est, cité dans le même dossier qui l'accuse entre autres, d'« appartenance à une organisation terroriste ».


Instruit à son encontre par le tribunal d’Oran, elle révèle également que Nadia Matoub, veuve de l’artiste Kabyle Lounes Matoub, est également citée dans ce dossier.


« Dans notre dossier, les noms du chanteur Oulahlou et de Nadia Matoub sont cités comme étant membres du MAK », explique l'enseignante Universitaire Mira Moknache.


« Les preuves retenues sont des photos prises en 2020, lors de la commémoration des avènements de 2001, au village Guendouz d'At R'zin.» affirme t-elle.


Lors de son audition, la militante et enseignante universitaire a dû expliquer au juge la nature de la présence de la veuve du Rebelle et celle de l'artiste Oulahlou dans un tel événement.


Mira Moknache, a donc expliqué au juge que Nadia Matoub était présente à la commémoration, organisée par les citoyens chaque année en hommage aux martyrs de 2001, « en sa qualité de personnalité publique et porte flambeau du combat de Matoub Lounès ». Quant à Oulahlou, « en sa qualité de grand chanteur et ami de Matoub Lounès », ajoute-t-elle.


Pour rappel, le 7 janvier dernier, l'artiste d'expression Kabyle, Oulahlou a été refoulé de l’aéroport Houari Boumediene (Alger), alors qu'Il s’apprêtait à se rendre à Paris pour une tournée internationale, dans le cadre des célébrations de l'an Amazigh 2973, lorsqu’il a été notifié d’une interdiction de quitter le territoire national (ISTN).



La Rédaction



22 vues

Comments


bottom of page