top of page

Porté disparu depuis deux mois: Laalami réapparait dans une prison à 500 km de son domicile

Le détenu d'opinion Chemsseddine Laalami dit Brahim est réapparu à la prison de Mascara, soit à près de 500 km du domicile familial, deux mois après que sa famille a perdu sa trace à la suite d'un énième transfert.

 

La famille Laalami était en effet sans nouvelles depuis le 14 novembre, date du transfèrement de Chemsseddine vers la prison de Bordj Bou Arreridj. Par la suite, elle a appris par bribes qu'il avait été envoyé à Bou Saâda dans la wilaya de M'Sila, puis vers une destination inconnue.


De quoi susciter l'inquiétude et l'incompréhension des proches, qui affirmaient ne pas avoir reçu d'informations claires de la part des autorités pénitentiaires. Ces dernières avaient invoqué même des « pannes de réseau » pour justifier l'opacité du système concernant le lieu de détention de ce prisonnier d'opinion. Une situation kafkaïenne vécue comme un supplice par la famille, qui exige la fin de ce traitement dégradant et le respect des droits de leur fils.


Arrêté pour la première fois pour son engagement politique pacifique en 2019, ce jeune tailleur de 30 ans a depuis multiplié les séjours derrière les barreaux. Sa dernière condamnation à 5 ans de réclusion en octobre 2023 semble témoigner de la volonté du régime de le réduire au silence. 


Sophie K.

224 vues

Comments


bottom of page