top of page

Procès Bendjama-Farah : renvoi de l’audience au 22 août

Le procès très attendu du journaliste Mustapha Bendjama et du chercheur Raouf Farah, initialement prévu ce mardi 8 août à Constantine, a finalement été reporté au 22 août prochain.

 

Mustapha Bendjama, Raouf Farah et leurs co-accusés ne seront finalement pas jugés ce mardi, mais le 22 août, devant le tribunal de Constantine.


Seul Sebti Farah, père de Raouf et seul accusé en liberté provisoire, était présent à l'audience.

 

L’affaire en question tourne autour d’allégations de présumé financement étranger.


Au moins quatre personnes sont impliquées dans cette procédure judiciaire, dont trois sont maintenues en détention préventive. Mustapha Bendjama fait l’objet d’accusations particulièrement graves, étant accusé de « réception de fonds provenant de l’étranger dans le but de mener des actions attentatoires à l’ordre public », ainsi que de « publication en ligne de documents confidentiels ».


Le chercheur en géopolitique, Raouf Farah, également en détention préventive, fait face aux mêmes charges. Son père, Sebti Farah, en liberté provisoire, est, quant à lui, accusé de  « participation à la réception de fonds depuis l’étranger ».

  

Ce nouveau report a provoqué l'indignation des soutiens des accusés, notamment du journaliste Mustapha Bendjama qui demeure incarcéré après plus de 6 mois derrière les barreaux.



Sophie K.

38 vues

Comentarios


bottom of page