top of page

Séisme: le bilan s'alourdit à plus de 1 500 morts et l'Algérie exprime sa solidarité


L’Algérie exprime sa solidarité avec les peuples turc et syrien suite au séisme dévastateur qui a frappé des régions des deux pays ce lundi 6 février, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public. Et L'Union européenne a déjà envoyé des équipes de secouristes en Turquie, a annoncé le commissaire européen à la gestion des crises.


« Suite au séisme dévastateur qui a frappé ce matin des régions du sud de la République de Turquie et du nord de la République arabe syrienne, causant des pertes considérables en vies humaines, en biens et en infrastructures, l’Algérie présente ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’aux gouvernements et peuples de ces deux pays frères », indique le communiqué du ministère des Affaires étrangères.


« Tout en partageant la douleur de cette catastrophe douloureuse avec ses frères en République de Turquie et en République arabe syrienne, l’Algérie exprime sa pleine solidarité avec ces deux pays frères et exprime le vœu qu’ils puissent dépasser cette épreuve avec beaucoup de patience, de détermination et de persévérance », ajoute le communiqué.


Cependant, le communiqué du ministère des affaires étrangères ne précise pas s'il y'a des victimes Algériennes.



Un violent séisme, de magnitude 7,8, a frappé la Syrie et la Turquie à l'aube lundi 6 février. Dans le nord de la Syrie, près de 560 personnes ont perdu la vie et plus d'un millier d'autres ont été blessées, selon des bilans provisoires communiqués par un média d'Etat et des secouristes en zone rebelle. En Turquie, au moins 912 personnes ont perdu la vie, d'après le président Erdogan, qui dénombre également plus de 5 000 blessés, et plus de 2 800 bâtiments effondrés. L'épicentre du séisme se situe à Pazarcik, dans le sud-est de la Turquie.


Une réplique signalée: Un nouveau séisme, de magnitude 7,5, a frappé le sud-est de la Turquie, a rapporté l'institut sismologique américain USGS, quelques heures après le premier tremblement de terre. Le séisme s'est produit à 11 h 24, à 4 km au sud-est de la ville turque d'Ekinozu, a précisé l'institut américain.


Israël offre son aide à la Turquie: "A la demande du gouvernement turc, j'ai ordonné à toutes les autorités de se préparer immédiatement à fournir une assistance médicale et des secours", a déclaré le Premier ministre israélien. "Nous déciderons du départ d'une délégation dans les plus brefs délais", a ajouté Benyamin Nétanyahou dans un communiqué. Israël et la Turquie ont parachevé en janvier la reprise complète de leurs relations diplomatiques, après plusieurs années de crise.


Vladimir Poutine propose son aide aux deux pays: Dans un communiqué publié par le Kremlin, le président russe a présenté à son homologue Recep Tayyip Erdogan ses "sincères condoléances" et a assuré que la Russie se tenait prête à "apporter l'aide nécessaire". Dans un autre communiqué, adressé au dirigeant syrien Bachar Al-Assad, il a exprimé sa "tristesse" et proposé "toute l'assistance nécessaire" de Moscou après cette catastrophe.


L'UE envoie des secours: L'Union européenne a envoyé des équipes de secouristes en Turquie, a annoncé le commissaire européen à la gestion des crises. Elles ont été "rapidement mobilisées depuis la Bulgarie, la Croatie, la France, la Grèce, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie et la République tchèque pour soutenir les premiers intervenants sur le terrain", explique Janez Lenarčič. L'Italie et la Hongrie ont également proposé leurs équipes de sauvetage à la Turquie, selon le communiqué. L'UE précise qu'elle "est également prête à soutenir les personnes touchées en Syrie".


La France est prête à aider, selon Emmanuel Macron: "Des images terribles nous viennent de Turquie et de Syrie après un tremblement de terre d'une force inédite", a réagi le président sur Twitter. "La France se tient prête à apporter une aide d'urgence aux populations sur place, assure Emmanuel Macron. Nos pensées vont aux familles endeuillées."


Des centaines d'immeubles effondrés: Des bâtiments ont été détruits dans de nombreuses villes du sud-est de la Turquie, selon les images diffusées par les médias turcs, laissant redouter un bilan beaucoup plus lourd. Les secouristes turcs et la défense civile ainsi que les pompiers syriens étaient à l'œuvre lundi matin pour tenter d'extraire d'éventuelles victimes des décombres, selon les médias locaux.



L'épicentre proche de la Syrie: L'épicentre se situe dans le district de Pazarcik, dans le sud-est de la Turquie, à 60 km environ à vol d'oiseau de la frontière syrienne. Selon l'institut sismologique américain USGS, le tremblement de terre a eu lieu à 2h17 ce matin (4h17 heure locale) à une profondeur d'environ 17,9 km. Les secousses, ressenties dans tout le sud-est du pays, ont également été perçues au Liban et à Chypre, selon des correspondants de l'AFP. Cinquante répliques ont été enregistrées en Turquie, selon l'agence gouvernementale de gestion des catastrophes.



4 vues

Comments


bottom of page