top of page

Tunisie : Khelifa Gasmi emprisonné pour avoir protégé ses sources

Le journaliste tunisien Khelifa Gasmi, correspondant de la radio Mosaïque FM à Kairouan, a été arrêté hier dimanche 3 septembre et transféré à la prison de Mornaguia à Tunis. Il doit y purger une peine de 5 ans de prison à laquelle il a été condamné en mai 2022 par la cour d'appel de Tunis.

Khelifa Gasmi avait refusé de divulguer l'identité d'une source qui lui avait transmis des documents sur une opération antiterroriste menée par les forces de sécurité à Kairouan en 2016.


Il a été poursuivi en vertu de la loi antiterroriste de 2015, qui prévoit des sanctions en cas de refus de fournir des informations aux autorités sur des actes terroristes.

Cette condamnation a suscité des réactions de la part d'organisations de défense des droits humains et de la liberté de la presse. Reporters sans frontières avait alors exprimé sa solidarité avec le journaliste.


Le Syndicat national des journalistes tunisiens avait appelé à protéger le secret des sources.

Le journaliste a fait appel du verdict auprès de la Cour de cassation, qui n'a pas encore statué. Ses avocats et confrères réclament sa libération et le respect de ses droits fondamentaux.


Sophie K.

61 vues

Comments


bottom of page