top of page

Violences faites aux femmes à mobilité réduite: le rôle des associations des droits des femmes

Les associations des droits des femmes sont-elles prêtes à prendre en compte les violences faites aux femmes handicapées ?

Photo: Sonia H. RDSV février 2023

La fédération Algérienne des personnes handicapées a organisé ce mardi, à l’institut National de la santé publique, un atelier sur la collecte des éléments-clés nécessaires à l’élaboration d’un plaidoyer pour la prévention des violences à l’encontre des femmes handicapées en Algérie.


Cet atelier vient dans le cadre du projet plaidoyer pour la prévention des violences à l’encontre des femmes handicapées en Algérie, de la fédération Algérienne des personnes handicapées, pour objectif d’identifier les dispositifs de prise en charge des femmes victime des violences à travers les présentations des associations de défense des droits des femmes aux violences vécues par les les femmes handicapées, et aussi s’informer sur les lois existant pour la protection des femmes victimes de violences.


« Aujourd’hui nous sommes arrivés à une étape du projet qui nous a permis d’identifier et de connaitre des associations de femmes qui luttent elles aussi contre les violences faites aux femmes », a indiqué la présidente de la FAPH.


« Nous pouvons donc envisager maintenant la construction d’un réseau de partenaire mobilisé pour lutter contre les violences faites aux femmes handicapées », a-t-elle ajouté.


Dans la perspective de construction de ce réseau, cet atelier va permettre aux associations de femmes invitées de faire connaître les services qu’elles mettent en place pour accueillir et accompagner les femmes en détresse. Le résultat attendu de cet atelier est que toutes ces associations s’engagent alors à accueillir et accompagner dorénavant les femmes handicapées et enrichir le plaidoyer en cours pour lutter contre les violences faites aux femmes à mobilité réduite ou handicapées.





Sonia Hamoumraoui


16 vues

댓글


bottom of page