top of page

Tizi-Ouzou : Mandat de dépôt pour l’ancien président de la JSK, Chérif Mellal


Mandat de dépôt pour l'ex-patron des Canaris, Cherif Mellal, indique Hamou Merzouk, journaliste à Berbère TV, sur sa page Facebook.



L'ex-président du club phare de la Kabylie, la jeunesse Sportive Kabyle (JSK), Cherif Mellal a été arrêté, avant-hier mardi, par les forces de sécurité et a été transféré à la Direction générale de la sécurité intérieure dite Caserne Antar, indiquent plusieurs sources, qui affirment que Cherif Mellal a été présenté devant le juge d’instruction qui a ordonné, ce jeudi 19 janvier 2023, son placement sous mandat de dépôt dans l'établissement pénitentiaire de Koléa.


Dans un communiqué rendu public, son avocat, Maître Soufiane Dekkal , précise, "Suite à une enquête ouverte par la brigade économique de S'haoula , l’ancien président de la JSK, monsieur Cherif Mellal, a été arrêté avant-hier à tizi ouzou où il a été placé en garde à vue. Il a été présenté, aujourd’hui, au pôle spécial financier et économique de Sidi Mhamed ( chambre 2). "



Me Soufiane Dekkal, affirme qu'"Après plus de deux heures d'instruction ou il a été questionné sur ses activités commerciales en tant que chef d’entreprise, ici en Algérie et à l'étranger, le juge a décidé de sa mise sous mandat de dépôt le temps que la défense prépare les documents nécessaires afin de répondre aux différents questionnements sur ces activités commerciales."



Dans une vidéo publiée auparavant, sur son compte officiel Facebook, l’ancien président de la Jeunesse Sportive Kabyle (JSK), Cherif Mellal, avait déclaré qu'il était sous le coup d’une ISTN, depuis 15 mois.


Ancien joueur de football et ex-président du club phare de la Kabylie, la jeunesse Sportive Kabyle (JSK), Cherif Mellal déclare " avoir été entendu par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), qui lui reproche des liens présumés avec une organisation terroriste"


Classé "organisation terroriste", depuis mi-2021, plusieurs militants, journalistes et étudiants ont été accusés d'appartenir au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), sans aucune preuve tangible.


" On me reproche d’appartenir à un mouvement, alors que je n’ai jamais adhéré à un parti ou à un mouvement quelconque et encore moins fais de la politique ", affirme-t-il.


L'ex-président de la JSK, Cherif Mellal expliquait que l’instruction est basée sur des photos prises avec des fans !


La Rédaction

104 vues

Comentarios


bottom of page