top of page

Bejaia: Clément Voule, rapporteur spécial des Nations Unies s’est réuni avec les militants des DH

Bejaia: Clément Voule, rapporteur spécial des Nations Unies s’est réuni avec les militants des DH
Clément Voule, rapporteur spécial des Nations Unies en réunion avec les militants des droits Humains à Bejaia

Les militants des droits humains, les journalistes et la société civile, ont rencontré aujourd'hui samedi, à Bejaia, Mr Clément Voule, rapporteur spécial des Nations Unies.



« Nous avons eu le plaisir de discuter de la question des libertés d'association et de réunion avec le rapporteur spécial qui est en visite en Algérie sur invitation des autorités algériennes, et ce en ma qualité de défenseur des droits humains et ex responsable du bureau Bejaia, de la LADDH dissoute.», indique Hocine Boumedjane dans un post Facebook.


« Dans cette rencontre nous avons longuement discuté et évoqué la situation générale des libertés », précise l'ancien responsable de la LADDH au niveau de Bejaia.



Pour rappel, la ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme (LADDH) a été dissoute en Juin 2022. Et c'est par les réseaux sociaux que les cadres de la LADDH ont appris sa dissolution !


« La plainte du ministère de l’Intérieur serait motivée par la non-conformité de l’organisation aux textes en vigueur régissant les associations. En réalité, il est évident que ces accusations ne reposent sur aucun fondement. C’est le rôle de défense des droits humains, de la liberté et de la démocratie qui est reproché à la LADDH. Son travail sur la question des droits humains, en collaboration avec d’autres instances et organisations internationales est d’ailleurs explicitement mentionné dans le texte du jugement.», avait d'ailleurs dénoncé la FIDH, dont la LADDH est membre.


Dans son post Facebook, Hocine Boumedjane, a précisé avoir « formulé des recommandations pertinentes sur l'aspect juridique conformément à la constitution et au pacte international relatif aux droits civils et politiques que l'Algérie a ratifié » .




Le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d'association, Clément Nyaletsossi Voule, effectue une visite officielle en Algérie du 16 au 26 septembre 2023.


Au cours de sa visite, M. Voule évaluera le respect des droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d'association, y compris le cadre juridique relatif à ces droits, ainsi que les défis et les opportunités pour la protection de ces derniers.


L'expert se concentrera notamment sur la capacité des organisations de la société civile, des syndicats et des partis politiques à fonctionner librement, ainsi que sur les mesures visant à protéger le droit à la liberté de réunion pacifique.


M. Voule rencontrera des représentants du Gouvernement, des membres du Parlement et du pouvoir judiciaire, des organismes indépendants de surveillance et des membres du bureau des Nations Unies dans le pays, entre autres. Il rencontrera également des acteurs clés de la société civile, des journalistes, des universitaires, des juristes, des syndicats et des partis politiques. M. Voule s'est rendu à Alger, Oran et Bejaia.



Le Rapporteur Spécial présentera ses observations préliminaires lors d'une conférence de presse le 26 septembre 2023 à 12 heures (heure locale) à la Maison des Nations Unies à Alger (41 Rue Mohammed Khoudi, El Biar, Alger 16003). L'accès sera strictement limité aux journalistes.


Le Rapporteur Spécial soumettra un rapport complet sur la visite au Conseil des droits de l'homme en juin 2024.



La rédaction

63 vues

Comments


bottom of page