top of page

Cherif Mellal, ancien président de la "JSK", frappé d’une "ISTN", depuis plusieurs mois


Dans une vidéo publiée sur son compte officiel Facebook, l’ancien président de la Jeunesse Sportive Kabyle (JSK), Cherif Mellal, déclare qu'il est sous le coup d’une ISTN, depuis 15 mois.

Ancien joueur de football et ex-président du club phare de la Kabylie, la jeunesse Sportive Kabyle (JSK), Cherif Mellal déclare " avoir été entendu par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), qui lui reproche des liens présumés avec une organisation terroriste"

Classé "organisation terroriste", depuis mi-2021, plusieurs militants, journalistes et étudiants ont été accusés d'appartenir au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), sans aucune preuve tangible.

" On me reproche d’appartenir à un mouvement, alors que je n’ai jamais adhéré à un parti ou à un mouvement quelconque et encore moins fais de la politique ", affirme-t-il.

L'ex-président de la JSK, Cherif Mellal explique que l’instruction est basée sur des photos prises avec des fans !

" Je suis un homme public qui prend des photos avec tout le monde. Je ne vais pas demander l’appartenance politique ou idéologique à chaque personne qui voudra prendre une photo avec moi ", insiste-t-il dans la même vidéo.

À l’instar de dizaines d’autres citoyens algériens, Cherif Mellal a été " déchu de ses droits, sans aucun motif valable ", dénonce-il. " je suis considéré comme un ennemi de la nation, alors que mon seul but était de rendre service au football algérien ", insiste t-il.

" je suis un nationaliste et j’aime mon pays. Aussi, je ne me terrai pas." affirme l'ancien joueur de football.

La Rédaction

30 vues

Comentarios


bottom of page