top of page

La bague de l’histoire : comment Omar BENBEKHTI nous fait découvrir l’Algérie

Omar Benbekhti
Omar Benbekhti; auteur de «De Robba à Hassiba: Dialogues avec les miens»

Omar BENBEKHTI, sociologue de renom, nous surprend avec un livre merveilleux qui nous fait voyager à travers l’Algérie depuis trois siècles avant J.-C. jusqu’à nos jours. Il n’est pas historien, mais il nous raconte l’histoire comme un conteur, avec une bague magique qui lui permet de se transporter dans le temps.




Le héros du livre reçoit cette bague en héritage de son père, et en la faisant tourner sur son doigt, il se retrouve dans l’Algérie romaine. Il commence alors une randonnée à travers les âges et les époques, pour mieux observer, pour mieux vérifier les événements, les faits et les personnages historiques.


Il nous fait découvrir l’Algérie sous tous ses aspects, avec ses richesses, ses diversités, ses conflits, ses luttes, ses espoirs. Il nous fait vivre l’histoire comme un roman, avec une astuce originale qui lui donne une certaine liberté de se balader.


Ce livre est un manifeste pour son identité amazighe qu’il revendique comme une fierté mais sans discours idéologique. Omar se situe simplement dans son histoire authentique et réelle, celle de l’Algérie.


En tant que sociologue, il ne manque pas d’interroger les différents personnages sur leur division et sur leurs divergences. C’est aussi cela le charme de l’écriture.


Lors du débat organisé au siège du CPMDH, le samedi 9 septembre, un lecteur avait proposé que ce livre soit enseigné dans les lycées. En effet, ce livre avec une traduction en arabe aurait un succès fou auprès des jeunes algériens car il se lit facilement.


En somme, le livre d'Omar BENBEKHTI nous offre un passionnant voyage à travers l'histoire riche et complexe de l'Algérie, tout en mettant en lumière l'importance de préserver son identité amazighe. Une œuvre captivante pour inspirer les générations futures à découvrir et chérir leur patrimoine.


Toutefois, au début du livre au moment des guerres puniques, Omar omet d’évoquer la belle Sophonisbe., belle de Carthage, fille d’Hasdrubal.


"Comment peut-on oublier ton courage et ton idéal ? Entre l’amour de Syphax et de Massinissa Tu as choisi la mort plutôt que la captivité. Dans un décor entre Carthage et Cirta .Tu as bu le poison, symbole de ta liberté".


Yacine M

245 vues

Comments


bottom of page