top of page

La Belgique condamnée par la CEDH pour avoir refusé d’héberger un citoyen guinéen demandeur d’asile

L’État belge reçoit une nouvelle condamnation, ce mardi 18 juillet.


En effet, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné la Belgique ce mardi 18 juillet 2023 pour ne pas avoir respecté la décision d’un tribunal de Bruxelles en refusant d’héberger un demandeur d’asile.



La Cour a dénoncé la « carence systémique des autorités belges » à ce sujet.


. Mardi 18 juillet 2023, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), qui siège à Strasbourg, a donné raison à un citoyen guinéen, demandeur d’asile, qui s’était vu refuser un hébergement en Belgique malgré une décision de justice définitive d’un tribunal bruxellois, rendue en 2022.


La CEDH a ainsi invité les autorités belges à lui accorder une « assistance matérielle » et de lui « fournir un hébergement ».


Le requérant affirme avoir vécu « à la rue » pendant plusieurs mois et n’avoir été hébergé qu’à la suite d’une mesure provisoire d’urgence prise par la CEDH.


Les juges européens ont noté que la Belgique traversait une situation difficile au moment des faits en raison de l’afflux de 65 000 ressortissants ukrainiens et une hausse de 42 % des demandes d’asile en 2022 par rapport à l’année précédente.


Interrogée par l’AFP, la secrétaire d’État belge à l’Asile et la Migration, Nicole de Moor a tenu à rappeler que « certains pays en font beaucoup plus en Europe que d’autres, […] la Belgique fait beaucoup d’efforts », ajoutant qu’il « faut une répartition plus équitable des demandeurs d’asile dans l’Union européenne, mais surtout une procédure frontalière rapide pour ceux qui n’ont que peu de chances d’obtenir l’asile dans l’UE ».



La rédaction

6 vues

Comments


bottom of page