top of page

Le film «Larbi Ben M’Hidi» en avant-première à l’Opéra d’Alger

C’est quasi officiel, le film biographique sur Larbi Ben M'Hidi, réalisé en fiction historique par Bachir Derrais, sera projeté en avant-première à l'Opéra d'Alger le lundi 4 mars 2024.


A l'occasion de l’avant-première tant attendue de ce film, les autorités ont décidé de frapper fort en optant pour le prestigieux opéra d'Alger Bessaaieh Boualem comme lieu de projection, où seuls les invités de marque auront le privilège d'assister. Pour cette soirée exceptionnelle, le grand opéra se transformera en un écrin de costumes, cravates et robes de soirée, où se côtoieront les personnalités les plus en vue du pays. Un faste qui contraste avec la période de censure et de silence qui ont entouré le film, cela, sans doute, pour faire oublier l’horrible censure qui a frappé cette œuvre pendant sept longues années.


Selon l'auteur du film Bachir Derrais, un accord a été conclu entre lui et les ministères des anciens Moudjahidines et de la communication pour le lancement de la distribution du film. Cependant, aucune information n'a été divulguée concernant son contenu et les scènes qui étaient à l'origine de désaccord.


En effet, en 2018, la commission ministérielle a jugé que le film, qui retrace la vie du révolutionnaire Larbi Ben M'Hidi, accordait trop d'importance à l'aspect politique au détriment de la lutte armée. De plus, la commission a désapprouvé la façon dont les divergences internes entre les chefs du Front de libération nationale (FLN) ont été présentées.


Bachir Derrais,, est un artiste engagé et  un producteur, scénariste, acteur et réalisateur algérien. De 2001 à 2017, il a produit huit films, dont deux qu'il a lui-même réalisés. Il est reconnu pour ses prises de position en faveur de la démocratie et des droits de l'Homme en Algérie, qu'il a exprimées à maintes reprises.


Bachir Derrais, en tant que coproducteur associé aux institutions publiques, a décidé de commercialiser et de rentabiliser son film. Il prévoit de le distribuer dans les salles de cinéma en Algérie et serait en contact avec des distributeurs étrangers.


Les spectateurs, impatients de découvrir ce film qui a nécessité tant d’efforts et suscité de nombreuses discussions, espèrent qu’il rencontrera un grand succès.



Yacine M

 

53 vues

留言


bottom of page