top of page

Les journalistes Omar Radi et Soulaiman Raissouni voient leurs condamnations en appel confirmées

La Cour de cassation de Rabat a rejeté mardi 18 juillet 2023,les pourvois déposés par Omar Radi et Slimane Raissouni, confirmant ainsi leurs condamnations en appel.


La plus haute cour du pays a en effet statué que les journalistes ont eu droit à un procès « juste et équitable », rapporte Reporters sans frontières, sur son compte Twitter.

 

Dans ce contexte, l’ONG exprime son « regret » concernant cette décision et appelle les autorités marocaines à « profiter de l'occasion de l'Aïd Al-Arch (la fête du Trône », célébré par le royaume le 30 juillet, pour « mettre fin à la crise judiciaire que traversent les journalistes et leurs proches depuis le début de l'année 2022 ».

 

Pour rappel, le journaliste Omar Radi a été condamné en première instance en juillet 2021, à six ans de prison ferme pour « atteinte à la sécurité intérieure de l'État », «financements étrangers» et « viol ».


Peine confirmée en appel en mars 2022. Slimane Raissouni avait, quant à lui, été condamné à cinq ans de prison suite à une plainte pour « agression sexuelle ».

 

Ces condamnations ont, soulignons-le, suscité des critiques nationales et internationales, dénonçant des « procès politiques » et les pressions sur les journalistes indépendants.



Sophie K.


18 vues

Comments


bottom of page