top of page

Mustapha Bendjama : la chambre d'accusation reporte sa décision au 21 août

La Chambre d’accusationde la Cour de Constantine a décidé de reporter au 21 août prochain l'examen de l'appel formulé par le parquet dans le dossier du journaliste Mustapha Bendjama.

 

Poursuivi dans le cadre de "l'affaire Bouraoui", Mustapha Bendjama avait bénéficié d'une ordonnance de non-lieu partiel prononcée par le juge d'instruction du pôle spécialisé de Constantine et renvoyé en correctionnelle.

 

Mais le ministère public a fait appel de cette décision favorable au journaliste.


L'audience devant la chambre d'accusation qui devait se tenir ce lundi 7 août a finalement été renvoyée au 21 août


Incarcéré depuis plus de 6 mois, le journaliste indépendant Mustapha Bendjama est poursuivi pour « trafic de migrants » et « association de malfaiteurs ».

 

 

Le journaliste et rédacteur en chef du journal régional  Le Provincial a été appréhendé le 8 février dernier sur son lieu de travail à Annaba, au lendemain de l'exfiltration vers la France de l'opposante franco-algérienne Amira Bouraoui, via l'ambassade de France en Tunisie. 


Après 12 jours de garde à vue, il a été transféré à Constantine où le juge d'instruction a ordonné son placement en détention provisoire dans le cadre de cette affaire. Outre Mustapha Bendjama, quatre autres personnes dont un proche d'Amira Bouraoui ont également été incarcérées dans ce dossier.



Sophie K.

47 vues

Comentarios


bottom of page