top of page

Tunisie: Quatre condamnations à mort pour l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd

Un tribunal tunisien a condamné à mort quatre personnes mercredi 27 mars 2024. Elles étaient jugées pour l'assassinat de Chokri Belaïd, un opposant politique tué en 2013.


Deux autres accusés ont écopé de la prison à vie dans cette affaire. C'est la première fois que des peines sont prononcées pour le meurtre de Belaïd. Au total, 23 personnes étaient poursuivies pour l'assassinat de cet avocat de 48 ans. Il a été tué par balles devant son domicile le 6 février 2013. Belaïd était un féroce critique du parti Ennahda alors au pouvoir. 


Le tribunal a aussi condamné d'autres accusés à des peines allant de 2 à 120 ans de prison. Cinq personnes ont été acquittées mais restent poursuivies dans d'autres affaires.


La Tunisie prononce encore la peine de mort, notamment pour terrorisme. Mais aucune exécution n'a eu lieu depuis 1991. Le groupe Etat islamique avait revendiqué les assassinats de Belaïd et de Mohamed Brahmi, un autre opposant de gauche tué six mois plus tard.


En 2014, les autorités tunisiennes avaient annoncé la mort de Kamel Gadhgadhi, considéré comme l'instigateur du meurtre de Belaïd. Ces deux assassinats avaient choqué la Tunisie en pleine transition démocratique après la révolution de 2011. 



La Rédaction

83 vues

Comments


bottom of page