top of page

Algérie: Abdelmadjid Tebboune préside l'ouverture de l'Année judiciaire 2022-2023


Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) est arrivé, ce dimanche au siège de la Cour suprême à Alger, pour présider l'ouverture de la nouvelle année judiciaire 2022-2023.


Intervenant en marge de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle année judiciaire qu’il a présidé au siège de la Cour suprême à Alger ce dimanche, Abdemadjid Tebboune est revenu sur les réalisations du secteur de la Justice tout en rappelant les défis à relever et les objectifs souhaités.


La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence de hauts responsables de l'Etat et de membres du gouvernement. À l’instar du Général des Arméess, Chef d’État-Major de l’Armée Nationale Populaire (ANP), Saïd Chanegriha, du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, du Président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, ou encore du Président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Ibrahim Boughali.


Le Chef de l’État a fait part de « l’avancement remarquable constaté au niveau de la mise en œuvre des programmes prévus, notamment en matière d’adaptation des textes juridiques avec les principes constitutionnels ».


Le Président de la république a aussi indiqué qu’ « au cours de cette nouvelle année judiciaire, le rythme de travail sera accéléré », et ce, de manière à répondre aux nouvelles données de la réalité économique et sociale. Il a aussi noté le fait que « le bon fonctionnement de la Justice et l’assurance du citoyen ne proviennent pas uniquement de la qualité des lois, mais de leur application transparente dans le respect des droits des individus ».


À cet effet, le Chef de l'Etat a aussi mis l’accent sur « la nécessité de la mise en place de mécanismes efficaces pour résoudre les conflits entre les individus ».




La Rédaction





15 vues

Comentarios


bottom of page