top of page

La Colombie exige le départ de l’ambassadeur d’Israël suite à des échanges tendus

La Colombie a demandé à l’ambassadeur d’Israël dans le pays, Gali Dagan, de s’excuser et de partir, suite à des échanges tendus avec la diplomatie israélienne dans le contexte du conflit contre le Hamas.


Le ministre des Affaires étrangères Alvaro Leyva a exhorté l’ambassadeur à quitter le pays, qualifiant ses propos envers le président de gauche de « grossièreté insensée ».


Gustavo Petro, président colombien, a publié plusieurs messages sur les réseaux sociaux depuis les attaques du Hamas contre Israël, comparant notamment les représailles d’Israël contre Gaza à la persécution des juifs par les nazis.


Après l’annonce par le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, d’un « siège complet » de Gaza et disant combattre « des animaux », M. Petro avait écrit : « C’est ce que les nazis disaient des Juifs. Les peuples démocratiques ne peuvent pas permettre au nazisme de se réinstaller dans la politique internationale ».


Dimanche, Israël a annoncé qu’il interrompait ses exportations de sécurité vers la Colombie après les déclarations du président Gustavo Petro.


Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Lior Haiat, a indiqué que l’ambassadrice de Colombie en Israël, Margarita Manjarrez, avait été convoquée à la suite des « déclarations hostiles et antisémites » de M. Petro.


Yacine M

30 vues

Comments


bottom of page