top of page

Ancien coordinateur du Mouvement des Arouchs, Belaid Abrika condamné à la prison ferme


Blaïd Abrika, enseignant universitaire et ancien coordinateur des Arouchs (2001), a été condamné à une année de prison ferme, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).


Le procureur du tribunal de Tizi-Ouzou avait requis un an de prison ferme,et une amende de 500 000 dinars. Le représentant de la partie civile, en l’occurrence trois policiers, absents de l’audience, a demandé également 300 000 de dédommagement pour chacun des policiers.


« Belaid Abrika et Mouzaoui Laziz ont été condamnés, aujourd’hui, 28 novembre 2022, par le tribunal de Tizi Ouzou, la section correctionnelle, à une année de prison ferme et à 500 000 dinars d’amende », précise le CNLD sur sa page facebook.


Soit la même peine qui a été requise par le procureur de la République, le 21 novembre dernier, à l’issue du procès.


Belaid Abrika et Mouzaoui Laziz sont poursuivis pour « outrage à un corps constitué », « attroupement non armé » et « atteinte à l’ordre public ». C’était à l’occasion de dépôt de gerbe de fleurs au niveau de la place des martyrs « du printemps noir », le 20 avril 2021, détaille le comité national pour la libération des détenus d’opinion.


Pour rappel, les marches commémoratives du printemps berbère (1980) et du printemps noir (2001), n’ont pas eu lieu cette année.


La Rédaction

20 vues

Comments


bottom of page