top of page

Constantine: le chercheur en géopolitique Raouf Farrah et son père, placés sous mandat de dépôt

Raouf Farrah est chercheur en géopolitique. Il travaille en tant que analyste senior pour la Global Initiative, un centre de réflexion mondial sur le crime organisé. Il est aussi analyste à Twala.info.



Raouf Farrah, a été arrêté de son domicile familial à Annaba le 14 Février dernier, en même temps que son père.


Relâché après l'avoir entendu, ce dernier a été encore une fois arrêté le lendemain, et placé en garde à vue tout comme son fils.



Poursuivis dans le cadre de l'affaire "Amira Bouraoui", le père et le fils ont été présentés tard dans la nuit du Dimanche à Lundi 20 Février.


Le juge d'instruction près le pôle pénal spécialisé de Constantine, les a placés sous mandat de dépôt.


Le père du chercheur en géopolitique, Raouf Farrah, est poursuivi pour "participation à la réception de fonds depuis l’étranger", dans le cadre d'une autre affaire dans laquelle sont concernés , Mustapha Bendjama, Raouf Farah et son père Sebti Faraf, Habes Mountaha salariée au sein de la société ASFERTRADE filiale du groupe industriel ASMIDAL et Sofiane Berkane. Ce dernier a été libéré.


Raouf Farrah quant à lui, est accusé de "trafic illicite de migrants" , indique Twila.info.



Il est de même pour le journaliste et rédacteur en chef du journal Le Provencial, Mustapha Bendjama, lui aussi arrêté dans le cadre de la même affaire "Amira Bouraoui".


Ils sont poursuivis sur la base des articles 303 bis 30 jusqu'à l'article 303 bis 41 du code pénal.



Il est important d'indiquer, qu'il s'agit là de deux affaires distinctes.


La première affaire est liée à "la sortie de la militante Amira Bouraoui du territoire national d'une manière illégale".


La seconde affaire, est liée au dossier dans lequel le journaliste Abdou Semmar directeur du média "Algérie Part" est poursuivi.


Certaines sources évoquent aussi l’ouvrage collectif « Algérie : l’avenir en jeu / Essai sur les perspectives d’un pays en suspens », (Koukou éditions). Un livre coordonné par Raouf Farrah, prévu en librairie, à partir du 18 février dernier. Et dans lequel le journaliste Mustapha Bendjama a aussi contribué.




La rédaction

57 vues
bottom of page